Ce roman a été classé dans le trio de tête.

Une femme est trouvée morte au pied d'une falaise avec à la main une orchidée rare. Quai des Orfèvres, le commissaire Heydorff part à la retraite en n'ayant pu résoudre cette affaire. A son remplaçant Berthier d'essayer de la résoudre.

Théo un brillant chercheur en OGM, de retour de l'enterrement de son père découvre au sein d'un malle dont il a hérité une série de cahiers écrits par son trisaîeul.  La vie continue, il partage son temps entre son poste de responsable scientifique au sein d'une "Start Up" et sa fille qu'il retrouve un week-end sur deux. Entre temps il découvrent ce que fût l'expérience utopiste vécue par son parent au sein d'une communauté créé au Texas en 1854 suivant ainsi les préceptes de Charles Fourier. Il vit une expérience amoureuse et secrète qui semble l'apaiser jusqu'au jour où Laurence l'élue de son coeur est découverte gisant au pied d'une falaise un orchidée à la main...

Pourra-t-il supporter cette nouvelle épreuve à laquelle s'ajoutent les difficultés liées à l'évolution de son entreprise?

Le parallèle entre les deux situations vécues avec plus de cent ans d'écart est saisissant, voire troublant. "La vie est un passage dans le présent qu'on balbutie avec l'héritage du passé" confie l'un des personnages

J'ai beaucoup aimé cet ouvrage, il m'a fait découvrir le fourièrisme, il est amusant d'apprendre que Dallas aurait pu devenir une ville "socialiste"....

La description que fait Alain Bron du monde de l'entreprise et de son fonctionnement est une petite réussite. Il a la faculté de mettre l'accent sur les dérives des modes de "management" d'aujourd'hui par quelques pointes d'humour. Il semble prendre du plaisir à décortiquer le milieu des cadres supérieurs; leur résignation à suivre les conventions, le besoin d'un jardin secret, d'une passion, soupape de sécurité.

La qualité des informations fournies sur le fouriérisme et Victor Considérant est une raison de plus pour aller à la rencontre de Théo, Laurence, Piette, Caroline.