Anagnoste : un lecteur parmi tant d'autres

dimanche 12 juin

Je lis aussi des livres numériques.

Je n'ai pas d'appareil préféré, tablette, smartphone ou liseuse?

Je n'ai jamais acheté à ce jour d'ouvrages récents au format numérique préférant me rendre chez mon libraire pour cela. J'ai donc commencé par lire des classiques dont les droits d'auteurs sont tombés dans le domaine public. C'est ainsi que j'ai lu "L'art de la guerre" de Sun Tzu sur mon smartphone, "Les misérables" dans son intégralité, sur la liseuse. J'ai téléchargé des classiques que je n'ai jamais lus et que je lirai peut-être? Proust, Flaubert, Stendhal, Victor Hugo etc.

Or grâce aux éditions SKA j'ai découvert une autre façon de lire et je souscris entièrement à leur propos.

"Fromage et dessert

A l’avenir, deux supports de lecture vont coexister, le support papier et le support numérique, correspondant à deux pratiques différentes de lecture en fonction des préférences des lecteurs, pouvant au demeurant utiliser alternativement les deux supports en fonction des lieux et des circonstances. En réalité, il s’agit d’une addition des possibles et non l’irrémédiable mort du papier que nous ne souhaitons pas. Les bouleversements que l’on pressent et qui sont déjà entamés doivent mobiliser l’imagination et la volonté pour concevoir le futur de la culture livresque."

Cet éditeur propose des livres dont certains n'auraient probablement jamais vu le jour dans le cadre d'une édition "classique" et ce pour une somme modique.

Il m'a été ainsi donné la possibilité de découvrir.

A la rasbaille de Gilles del Pappas. Une nouvelle dans le pur style "marseillais" fourni avec le dictionnaire. Il y est question de "boules".Petite

couv-a-la-rasbaille

En cette période d'Euro de foot j'ai mis sur ma liste Ballon de Catherine Fradier et pour finir L'art de la guerre  de Jérémy Bouquin de mais pas celui dont il a été question plus haut...

 

A suivre.

 

 

 


mardi 07 juin

Le 13ème Prix Marseillais du Polar sera remis samedi 18 juin : Le polar a la barre*

Où ? dans l’enceinte prestigieuse du Conservatoire National de Région Carli, à Marseille.

Quand ? le samedi 18 juin de 15h, à 17h30

Comment ? Sous forme de procès :

Déroulé du procès : le polar a la barre
Les juges : le bâtonnier de Marseille Fabrice Giletta, le président Gilles del Pappas et son assesseur Nicole Bargigli.
Les jurés : Président du jury : Jean-Pierre Brundu. Membres : Mahé Ben Hamed, Daniel Garnier, Marcel Dibeo, Yann Legoff, Florence Tognon, Marie Laigneau-Bignon, Isabel Grégoire.
Les accusés : 10 auteurs, présumés coupables, ci-dessous.
La défense : 10 avocats, chacun ayant un auteur attribué par tirage au sort.

Chacun des 10 avocats a 5 minutes pour assurer la défense de son «client».
A la fin du procès le Bâtonnier attribuera le Prix de l’éloquence à l’avocat qui se sera distingué pour sa plaidoirie.
Ensuite, le jury se retirera afin de délibérer, et ainsi «juger  coupable» le meilleur polar de l’année.

LE PRIX SPECIAL DU JURY : Une nouvelle «récompense» pour un ouvrage «réel» qui dépasse la fiction ! : La fabrique du monstre de Philippe Pujol.

Pour en savoir plus sur les auteurs et les livres en compétition cliquez ici 

ou poursuivre la lecture

LES ACCUSES :

Gildas Girodeau - Catalogne
Né le 29 avril 1953 à Collioure, Gildas Girodeau, passionné de mer et de voile, breveté de la Marine Marchande, est aujourd’hui agriculteur bio, producteur d’huiles d’olive.
C’est au lycée Arago, de Perpignan, que sa passion pour l’écriture puise ses sources, ainsi que dans le bouillonnement politique et culturel des années 70. Découvert à l’occasion d’un prix littéraire à Saint André en 1999, cet auteur engagé inscrit souvent ses personnages dans les ambiances et décors catalans, qu’il utilise pour délivrer un message plus universel, sur le nucléaire ou la françafrique par exemple. Il passe avec bonheur et bonne humeur, du Polar à l’Héroic Fantasy, voire au Roman.
- Les cafards se rebiffent [éditions Cap Bear]
Gildas Girodeau sera défendu par Maître Pierre Le Beller

Maurice Attia - Algérie
Maurice Attia, né en 1949 à Alger, est un écrivain français.
Psychanalyste, psychiatre, scénariste et cinéaste, il est l’auteur de plusieurs romans noirs. Sa nouvelle Ça va bien remporte le prix de la Nouvelle noire du festival Le Noir dans le blanc en 2005.
Son roman Alger la Noire, salué par le public et la critique, est récompensé entre autres par le prix Michel-Lebrun et le prix Jean Amila-Mecker.
 - Alger la noire [éditions Actes Sud]
Maurice Attia sera défendu par Maître Jean Boudot

Toni Hill - Catalogne
Toni Hill, né à Barcelone en 1966, est diplômé en psychologie. Il s’est consacré pendant plus de dix ans à la traduction littéraire. Parmi les auteurs sur lesquels il a travaillé se trouvent David Sedaris, Jonathan Safran Foer, Glenway Wescott, Rosie Alison, Peter May, Rabbih Alameddine et A. L. Kennedy. L’Été des jouets morts, paru en Espagne en 2011, est son premier roman. La suite de ce texte, intitulé Los buenos suicidas et publié en 2012, sera prochainement traduit chez Flammarion.
- L’été des jouets morts [éditions Flammarion]
Toni Hill sera défendu par Maître Baimanai Angelain Poda

Anne Bourrel - Montpellier
Anne Bourrel est une écrivain française née le 31 mai 1970 à Carcassonne. Elle vit et travaille en Languedoc-Roussillon. Elle est l’auteure de romans, de poésies et de textes scéniques.
- Gran Madam’s [éditions La Manufacture de livres
Anne Bourrel sera défendue par Maître Jérôme Susini

Adlene Meddi - Algerie
Adlène Meddi est un journaliste, reporter et écrivain algérien de langue française, né à El Harrach, banlieue Est d’Alger le 16 août 1975. Il est depuis 2009 rédacteur en chef de l’hebdomadaire El Watan weekend. Il a fait des études de journalisme et de sociologie des médias à l’université d’Alger et à l’EHESS de Marseille. En 2002, il publie aux Éditions Barzakh à Alger un premier polar, Le casse tête turc. En 2008, toujours aux Éditions Barzakh, La Prière du Maure, réédité en 2010 aux Éditions Jigal.
- La prière du Maure [éditions Jigal]
Adlène Méddi  sera défendu par Maître Marie Delaire

Ali Becheur - Tunisie
Ali Bécheur est un écrivain, romancier, essayiste et nouvelliste tunisien de langue française.
Il a reçu plusieurs prix littéraires en Tunisie. Il est actuellement l’animateur d’un atelier d’écriture au sein de la Médiathèque Charles de Gaulle de Tunis.
- Tunis Blues [éditions Elyzad poche]
Ali Bécheur sera défendu par Maître Zoé Poncelet

Marie Van Moere - Corse
Marie Van Moere passe ses premières années à Saint-Laurent-du-Maroni en Guyane Française. Son enfance est marquée par de nombreux voyages qui vont grandement déterminer se sensibilité, «quelqu’un de réceptif, d’adaptable et de lointain» comme elle se décrit elle-même.
Aujourd’hui, Marie Van Moere vit en Corse, à Ajaccio. Elle a également publié des nouvelles et travaille à son deuxième roman à paraître à la Série Noire.
- Petite louve [éditions Pocket]
Marie Van Moere sera défendue par Maître Ashkhen Haruthyuanyan

Diana Lama - Naples
Diana Lama a d’abord été médecin cardiologue et chercheuse à la Polyclinique de Naples avant de se tourner vers l’écriture. Lauréate du Prix Tedeschi du meilleur polar, elle a fondé et préside Napolinoir, l’association des écrivains napolitains de romans policiers. Elle réside à Naples, avec son époux et leurs trois filles.
- Huis clos en Toscane [éditions La Table ronde]
Diana Lama sera défendue par Maître Aurélien Py

Raymond Ruot - Marseille
Diplômé en droit et après avoir exercé différents métiers, Raymond Ruot intègre les services de la ville de Marseille en 2000. Depuis 2006 il est affecté au service éducatif des Archives. A côté de l’accomplissement des missions premières dévolues au public scolaire , le service éducatif des Archives de Marseille met en place des ateliers afin de sensibiliser les publics dits « empêchés » et défend une méthode différente d’accès au savoir.
- Mare Nostrum est son premier polar. Il n’est pas encore édité.
Raymond Ruot sera défendu par Maître Jean Jodeau

Mine Gökçe Kirikkanat - Istanbul
Mine Gökçe Kırıkkanat est une journaliste et romancière turque, née en 1951 à Ankara. Elle est diplômée du lycée français Notre Dame de Sion d’Istanbul et de l’université d’Istanbul.
Sociologue de formation, elle est journaliste et a travaillé en Espagne de 1986 à 1990 à Bilbao et à Madrid comme correspondante de Cumhuriyet ; en France de 1991 à 2010 d’abord pour Milliyet, puis comme éditorialiste aux quotidiens turcs Radikal et Vatan. Depuis elle est éditorialiste du quotidien turc Cumhuriyet, et participe régulièrement au programme Kiosque de TV5 Monde et publie ses articles en français sur le Blog Planétaire de la même chaine (TV5Monde).
Elle a reçu trois fois le prix de la journaliste turque la plus courageuse.
- Le sang des rêves [éditions Métailié]
Mine Görçe Kirikkanat sera défendue par Maître Romain Neller

 

Une petite remarque . Maurice Attia n'est pas un inconnu. Il a déjà été primé à Villeneuve lez Avignons . Le voici en train de dédicacer Alger la Noire.

*"Le polar à la barre" est-il un clin d'oeil au slogan d'un candidat à la Présidence de la République en 1974?

vendredi 20 mai

Le PRIX MARSEILLAIS DU POLAR 2016

Autour de la Méditerranée et du Polar Méditerranéen ?

extrait du site de l'Association du Cours Julien

"Après avoir dédié le Prix aux femmes en 2015, nous proposons pour cette année 2016 un projet autour de la Méditerranée :
inviter 5 femmes et 5 hommes (équité oblige !) écrivains de littérature noire en provenance des rivages méditerranéens : Espagne, Algérie, Tunisie, Turquie, Italie, région PACA, chacun de ces auteurs sera identifié par Gilles del Pappas notre directeur artistique."

 

Attention a priori la date de remise du Prix a changé. Elle aura lieu le 18 Juin 2016 Voir l'affiche ci-dessous

prix marseillais du polar 2016

Les auteurs.

Adlene Meddi - Alger

Adlène Méddi La prière du Maure (éditions Jigal)

Adlène Meddi sera défendu par Maître Marie Delaire

Ali Becheur - Tunis

Ali Bécheur Tunis Blues (éditions Elyzad poche)

Ali Becheur sera défendu par Maître Zoé Poncelet

Anne Bourrel - Montpellier

Anne Bourrel Gran Madam’s (éditions La Manufacture de livres)
Anne Bourrel sera défendue par Maître Jérôme Susin

Diana Lama - Naples

Diana Lama Huis clos en Toscane (éditions La Table ronde)

Diana Lama sera défendue par Maître Aurélien Py

Marie Van Moere - Corse

Marie Van Moere Petite louve (éditions Pocket)

Marie Van Moere sera défendue par Maître Ashkhen Haruthyuanyan

Gildas Girodeau - Catalan

Gildas Girodeau Les cafards se rebiffent (éditions Cap Bear)

Gildas Girodeau sera défendu par Maître Pierre Le Beller

Maurice Attia - Algérie

Maurice Attia Alger la noire (éditions Actes Sud)

Maurice Attia sera défendu par Maître Jean Boudot

Mine Gökçe Kirikkanat - Istanbul

Mine Görçe Kirikkanat Le sang des rêves (éditions Métailié)

Mine Gökçe Kirikkanat sera défendue par Maître Romain Neller

Toni Hill - Catalan

Toni Hill L’été des jouets morts (éditions Flammarion)

Toni Hill sera défendu par Maître Baimanai Angelain Poda

Raymond Ruot - Marseille

Marée Nostrum est son premier polar. Il n’est pas encore édité.

Raymond Ruot sera défendu par Maître Jean Jodeau

 

Pour plus d'information, voir le site de l'association

samedi 30 avril

Deux sans trois. Manifestations littéraires provençales réussies

Aujourd'hui deux manifestations littréraires sympathiques.

La première étape à Marseille à la mairie des  15ème et 16ème.

la "Fête du Livre du Bassin de Séon". Malgré le temps maussade ce fut l'occasion de rencontres intéressantes avec Patrick Coulomb et Philippe Carrese, ainsi que la libraire de l'Estaque, A L'Encre Bleue. Ce fut l'occasion de découvrir le catalogue des Editions Gaussen  et de leur directeur optimiste sur l'avenir du livre papier. 

 

Deuxième étape à Gréasque "Des livres et vous", qui rappelle quelques souvenirs :).

Des rencontres avec Maurice Gouiran, Bruno Leydet, les élèves de la section bande dessinée  d'une école d'art graphiques auteurs d'un polar en bande dessinée . IV Grains de RiZ 

La présence de deux petits éditeurs d'édition sembe confirmer la conviction du responsable des éditions Gaussen quant à l'avenir du livre papier . La première Optimisphère participant à  La caravane des dix mots projet international autour de la langue française et de la franecophonie. La seconde, Editions Paroles,  représentée par un de ses auteurs Sophie Alfieri

 

 

Posté par _michel13blog_ à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 29 février

De Force : Karine Giebel

A  lire d’une seule traite plus de gré que de force.

 


 

Le résumé*.

Un soir d'été, Maud, vingt ans, fille du célèbre chirurgien niçois Armand Reynier, se fait sauvagement agresser alors qu'elle se promène sur les berges de la Siagne. Luc, un jogger, garde du corps de métier, met l'agresseur en fuite et sauve Maud in extremis.

Quelques jours plus tard, Arrmand Reynier reçoit un message particulièrement inquiétant et décide de faire appel à Luc pour assurer sa protection et celle de sa famille.

Qui lui en veut? Pourquoi un inconnu s'en est-il pris à sa fille et cherche-t-il à recommencer? Et surtout pourquoi Reynier refuse-t-il obstinément d'appeler la police?

Bien vite Luc va comprendre que dans cette famille, tout le monde a des choses à cacher.

* Celui proposé par Karine Giebel et son attachée de presse.


 

Le nouveau roman de Karine Giebel qui sort en librairie le 3 mars prochain a toutes les qualités que l’on apprécie chez cet auteur. L’écriture est sobre et soignée. La maitrise du suspense est totale. La palette des personnages est riche et variée. L’énigmatique Luc, véritable « force » de la nature, spécialisté des arts martiaux, ne se cesse de relever après chaque bagarre qu’il en sorte vainqueur ou non. Il n'est pas sans rappeler sur cet aspect Myriam dans « Meurtres pour rédemption ». Il est dur envers lui-même,  souffrir physiquement semble être un besoin. La remise en cause du statut social des puissants, est abordée sous un angle nouveau. On pouvait déjà lire dans « Juste une ombre » est toujours un de ses thèmes favoris :

"Tu te croyais forte.

Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde.
Tu manipules ? Tu deviendras une proie.
Tu domines ? Tu deviendras une esclave.

Tu commandes ? Apprends l'obéissance.
Tu méprises ? Apprends le respect.
Tu veux vivre ? Meurs en silence... "

Il suffit de mettre ces affirmations au masculin pour se trouver plongé dans ce thriller psychologique. 


 

De Force

4ème de couverture

« Le temps de l'impunité est révolu. Le temps des souffrances est venu. »

Elle ne m'aimait pas.
Pourtant, je suis là aujourd'hui. Debout face au cercueil premier prix sur lequel j'ai posé une couronne de fleurs commandée sur internet.
Car moi, j'ai voulu l'aimer. De toutes mes forces.
De force.
Mais on n'aime pas ainsi.
Que m'a-t-elle donné ?
Un prénom, un toit et deux repas par jour.
Je ne garderai rien, c'est décidé. A part le livret de famille qui me rappelle que j'ai vu le jour un 15 mai.
De mère indigne.
Et de père inconnu.

Lorsque j'arrive devant la porte de mon ancienne chambre, ma main hésite à tourner la poignée. Je respire longuement avant d'entrer.
En allumant la lumière, je reste bouche bée.
Pièce vide, tout a disparu.
Il ne reste qu'un tabouret au centre de la pièce. J'essuie mes larmes, je m'approche.
Sur le tabouret, une enveloppe. Sur l'enveloppe, mon prénom écrit en lettres capitales.
Deux feuilles. Ecrites il y a trois mois. Son testament, ses dernières volontés.
Je voulais savoir.
Maintenant, je sais.
Et ma douleur n'a plus aucune limite.

La haine.
Voilà l'héritage qu'elle me laisse.

 

 

Posté par _michel13blog_ à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


lundi 15 février

Le secret de la petite demoiselle Jess Kaan et Un américain sur la Côte d'Opale Jean-Christophe Macquet, Pôle Nord Editions

Merci à Gilles Guillon qui m'a adressé ces deux ouvrages en SP m'a donné l'occasion de découvrir Pôle Nord Editions. Cette  "jeune maison d’édition à vocation exclusivement régionale basée à Lille".


 americaincotedopale-mini

4ème de couverture

Janvier 1909, au Touquet, la société qui exploite et commercialise l’eau de source Valroy est victime d’une tentative d’extorsion de fonds. L’affaire étant plus complexe qu’il n’y parait, les hautes autorités de l’Etat dépêchent sur place le capitaine Louis Delamer, officier d’une unité spéciale de la gendarmerie. Delamer est sur les traces d’une ressortissante colombienne qui serait impliquée dans l’escroquerie. Que vient faire sur la Côte d’Opale, Sidney Calvé, peintre américain dont personne n’a jamais vu le moindre tableau ?


 

 petite-demoiselle

 4ème de couverture.

1903, Malo-les-Bains, la banlieue balnéaire de Dunkerque, est en plein essor. Station à la mode, elle voit affluer la bonne société nordiste et les hommes d’affaires se bousculent pour y investir. Cet enthousiasme risque de se refroidir quand deux entrepreneurs sont retrouvés morts. Pour éviter le scandale lié à une possible affaire de mœurs, le directeur de cabinet du maire charge un enquêteur privé de découvrir ce qui s’est réellement passé. Qui est cette petite demoiselle dont on parle à mots couverts ?
Le Secret de la petite demoiselle est le deuxième titre de la collection Belle Epoque, série de polars historiques se déroulant aux alentours de 1900 dans les stations balnéaires nordistes et picardes.


Il s'agit  deux premiers titres d’une série de polars historiques qui se déroulent à la Belle Epoque sur le littoral nordiste et la côte picarde.

 

Posté par _michel13blog_ à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 31 janvier

"Traquenards" Alan Breham

"Traquenards" est le premier polar qui m'a été adressé en service de presse au format e pub.

Je l'ai lu sur une une kobo aurora, qui m'a été offerte au mois de juillet dernier -à l'insu de mon plein gré :)-.

A vrai dire il ne s'agit pas de ma première lecture sur ce genre d'outil. J'avais déjà eu l'occasion de lire une ou deux nouvelles qui m'avaient été adressées par les éditions SKA.

Je télécharge également des ouvrages dont les droits d'auteur sont tombés dans le domaine public, principalement les classiques que je n'ai jamais lus! Actuellement je suis en train de finir de lire  "Les misérables" en version numérique,alors que je l'avais commencé dans lacollection de la Pléiade.

En ce qui concerne "Traquenards" je n'ai pas été convaincu par la version numérique. J'y ai noté  un certain nombre de maladresses et de coquilles qui en ont rendu la lecture parfois difficile. Les causes peuvent en être multiples et je n'ai pas la prétention de les identifier.

Concernant le sujet proprement dit, j'ai trouvé l'intrigue est assez classique. Il est difficile de faire original,  est  mais c'est le point de vue adopté par l'auteur et son traitement lqui en font l'intérêt. La procédure ainsi que le niveau d'exigence avec lequel elle est suivie donne un éclairage particulier à l'enquête. N'étant pas juriste c'est la partie du livre qui m'a le plus apporté.  Celle qui est la plus aboutie. On en a la confirmation dans la partie de l'ouvrage où Alan Breham  remercie tous les services qui lui ont fourni la documentation technique. Le scenario se préterait assez bien à une adaptation télévisée.

 


Front

 

Le synopsis

 

Il est hanté par le souvenir d'une affaire d'enlèvement qui a mal tourné...

 

Voulant éviter que l'histoire ne se répète, l’inspecteur Matt Brady se démène pour résoudre les disparitions de sept jeunes femmes, mais se retrouve rapidement confronté à une organisation criminelle bien au courant des procédures policières, et qui met tout en œuvre pour garder une longueur d'avance sur lui.

 

Ses ennuis prennent une tournure plus compliquée quand une jeune vétérinaire se lance elle aussi dans l'enquête et prend des risques qui pourraient faire d’elle la huitième victime. Et quand il essaie de la protéger, il se retrouve dans la ligne de mire d'un tueur professionnel d’agents de police. Brady pourra-t-il résoudre l'affaire à temps, ou bien cette enquête lui sera-t-elle fatale à lui et sa nouvelle flamme?


 

En conclusion, ce policier est susceptible d'intéresser le public amateur de séries policières américaines.

 

Posté par _michel13blog_ à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

samedi 30 janvier

Appel à candidature pour le Prix des Lecteurs du Festival du Polar de Villeneuve lez Avignon.

FESTIVAL DU POLAR DE VILLENEUVE LEZ AVIGNON

 Appel à candidatures pour le Prix des Lecteurs.

Amateurs de romans noirs et policiers,

venez défendre vos coups de cœur !

A l’occasion du 12ème festival du polar qui se déroulera du 30 septembre au 2 octobre 2016, un jury de lecteurs décernera un prix littéraire à l’un des auteurs présents sur le salon. Pour composer le jury, le festival fait appel à des amateurs de polars de tous horizons.

Alors, si vous aimez la lecture, si vous avez l’esprit critique et  souhaitez débattre de vos coups de cœur, faites-vous connaître pour participer à cette expérience aussi passionnante que conviviale.

 

Polar VLA

Pour faire partie du jury il vous faudra :

 

-        adresser une lettre de motivation mentionnant vos lectures et vos coordonnées complètes (adresse, téléphone et mail)  à Monsieur le Président de la Régie Festivals.

         A envoyer par mail à c-tonelli@villeneuvelezavignon.fr avant 22 mars  2016.

-        lire 8 à 10 romans noirs ou policiers entre le 8 avril et le 15 septembre (livres

           offerts)

-        ne pas avoir été membre du jury du Prix des Lecteurs depuis 2012

-        participer à la séance de remise  des  livres  le vendredi 8 avril 2016 à 18h

-        participer à la 1ère séance de délibération au mois de juin

-        participer à la 2ème séance de délibération au mois de septembre

-        participer à la remise du prix, le samedi 1er octobre 2016

 

 

Les 9 jurés sélectionnés seront avertis par mail.

 Ceux-ci acceptent que leur participation fasse l’objet de photos et d’articles de presse.

 

Renseignements : Corinne Tonelli au 04.90.27.49.95 ( Pôle culturel – Mairie de Villeneuve lez Avignon)

le fichier PDF à imprimer : appel___candidature_jury

 

mardi 20 octobre

En main propre Jerôme Zolma. Editions Lajoinie

Je m'appelle Ilyès, je vis à Avignon le parfait amour avec Céline.

Même si beau-papa Jacques se plaît à me « taquiner » sur mes origines et le quartier où j’ai grandi, la zone "nono", ses parents ont fini par m’accepter. Je suis clerc de notaire chez maître Bergeaud.

Depuis la mort de Malik mon père, il y a dix ans, Sylviane Janin-Zenatti, ma mère vit seule et élève comme elle peut mon frère

Nourredine qui lui donne bien des soucis. En vérité elle n'arrive pas à le tenir. Aussi fait-elle souvent appel à moi pour l'aider à essayer de cadrer cet adolescent de 15ans bien turbulent.

Un jour, mon patron, faisant référence à mes origines algériennes me propose une mission de l'autre côté de la Méditerranée : Rechercher un héritier d'un riche client de l'office décédé récemment. Toutes ses démarches étaient restées vaines jusqu’à présent restées vaines.

Pour que Noël Ramon puisse prendre possession d'une superbe propriété dans le Luberon, il se doit d'accepter l'héritage et venir en France à Avignon signer les papiers…
Ilyès va donc traverser la Méditerranée et mener son enquête à travers l'Algérie d'aujourd'hui. Mais le passé comme c'est souvent le cas réapparaît là où on ne l'attend pas ce qui donne l’occasion de faire des retours sur les années soixante.

Dès ses premiers livres j'ai été conquis par le style de Zolma. Son écriture est agréable et ce qui ne gâche rien j’adore son sens de la formule.

 Extrait
...j'ai emprunté le souterrain qui permet aux piétons d'éviter de traverser la voie rapide. Le béton du tunnel étai tagué de tous côtés, les œuvres des artistes balbutiantes côtoyant les calomnies des délateurs féroces. Un logo évoquent un fragment d'alphabet runique ponctuait une assertion non vérifiée sur les bonnes mœurs de X ou Y. Plutôt des filles X ou Y.
 

Il peut ainsi aborder des sujets graves, tout en nuançant les points de vue, en mettant le doigt là où ça fait mal et cela sans prétendre donner de leçons.
Il s'agit bien d'un roman policier, mais pas que !  Comme le précise le titre. L'intrigue est pas mal ficelée... je vous laisse découvrir le "mais pas que" et vous ne serez pas déçus…

 

en-main-propre-jerome-zolma

4ème de couverture

Alger 1962. La présence française touche à sa fin. Trois conscrits décident de fêter leur retour en métropole en soulageant un riche négociant de ses lingots d’or. Le casse ne se déroule pas comme prévu…

Avignon aujourd’hui. Un jeune clerc de notaire, d’origine algérienne, tente de liquider une mystérieuse succession. L’affaire délicate le conduit à retourner sur la terre de ses ancêtres…

Gravitent autour de l’homme de loi : sa fiancée blonde, un beau-père un poil raciste, son jeune frère pré-délinquant, une algéroise envoûtante, d’anciens combattants plus ou moins vivants…

 

* les lecteurs découvriront pas eux mêmes la signification de ce terme

Posté par _michel13blog_ à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 16 octobre

Colin Niel : Les hamacs de carton. Une enquête du capitaine Anato en Amazonie française

Colin Niel et Lionel à la Librairie Aux vents des mots le 9/10/2015

A l'occasion de la sortie de son dernier roman "Ce qui reste en forêt' aux éditions Rouergue Noir, Colin Niel est venu rencontrer les lecteurs de la librairie "Aux vents des Mots" à Gardanne le 9 Octobre dernier.

 

Colin Niel a commencé par expliquer qu'il avait énormément apprécié son séjour en Guyanne, s'y était fait beaucoup d'amis, et y retournait régulièrement pour le plaisir et le travail. En réponse à Lionel pourquoi la Guyanne, il répond que c'est "un sujet très riche  pour un écrivain et qui de plus a été peu exploité" (ce qui n'est pas le cas de son territoire!).Il a souhaité mettre à bas le clichés et de montrer à ses amis Guyannais que les "métros" peuvent aussi s'intéresser à ce qui est le plus grand département français. Il poursuit en mettant en avant que de nombreux points d'accroche permettent de démarrrer des histoires et bien entendu des romans policiers, car ajoute-t-il "c'est la meilleure littérature au monde". ll avoue être un  "Lecteur assidu de romans populaires, le genre perment de s'attaquer de front à des sujets sérieux sans se prendre la tête". L'inrigue est pour lui un "mécano qu'il se plait à construire".

 Je ne connaissais par l'auteur et ce fut une agréable découverte que de lire son premier roman: Les hamacs de carton. Il s'agit d'une véritable enquête policière dont l'action se situe en Guyanne avec une victime, un enquêteur qui recherche le coupable. 


 les hamacs de carton. Couverture)

 

 La quatrième de couverture 

 Les Hamacs de carton (Babel noir) - Actes Sud 2015-10-15 22-34-09 4ème couverture

 

Sur le fleuve Maroni, en Amazonie française, le capitaine Anato enquête sur la mort mystérieuse d’une femme et de ses deux fils. Dans cette région où il n’a pas grandi, bien qu’il en soit originaire, Anato se découvre étranger à sa communauté, à sa famille, à lui-même. Car le secret de la mort de Thélia Apanga doit être cherché dans les croyances des Noirs-Marrons, ces descendants d’esclaves révoltés établis sur les rives du Maroni.

Posté par _michel13blog_ à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,